Vaincre ou périr

De Wikirak
Aller à : navigation, rechercher
image de l'écran titre en japonais

VF : Vaincre ou périr

VO : Grendizer contre-attaque ! / Mô kôgeki! Gurendaizâ

Numéro de l'épisode dans la série : 27

Saison : Saison 2

Numéro de l'épisode dans la saison : 01

Appareils ennemis : Golgoth 27 & Golgoth 28

Episode clé : OUI

Fiche technique

Scénario : Shôzô UEHARA

Direction animation : Tomeko HORIKAWA

Direction technique : Yasuo YAMAYOSHI

Direction artistique : Isamu TSUCHIDA

L'épisode

Résumé

GOLDORAK se libère de l'emprise des deux Golgoths mais sa situation reste sérieuse. Actarus constate que son robot a subi une avarie. Le professeur l'informe que les routes ont été endommagées et sont impraticables. Il est obligé de trouver une cachette provisoire. Poursuivi par ses ennemis, il active le brouilleur radar et trouve refuge dans une caverne.

La situation d'Alcor n'est guère davantage brillante. Alors qu'il pense en avoir fini après avoir détruit plusieurs navettes, il se retrouve nez-à-nez avec l'un des Golgoths. Tout à coup, les haches du second Golgoth surgissent des nuages, endommageant l'ovt qui devient incontrôlable. Alcor est contraint de s'éjecter. Quelques secondes plus tard l'appareil est détruit.

Tandis que Vénusia est toujours entre la vie et la mort, Actarus tente de joindre le Centre en vain. Il part à pied, laissant GOLDORAK dans la caverne. A l'extérieur, les forces de Véga sont toujours à la recherche du robot.

Alcor a réussi à rejoindre le Centre malgré ses blessures. Il envisage d'aller en jeep à la banque du sang mais le docteur le lui déconseille en raison de son état. Actarus est également de retour et informe le professeur qu'un compresseur de GOLDORAK a été endommagé et doit être remplacé. Les deux hommes apprennent alors que l'ovt d'Alcor a été détruit mais que ce dernier s'en est sorti. Actarus découvre également que Vénusia a besoin d'une transfusion sanguine. Le jeune homme propose de lui donner son sang. Le professeur est perplexe du fait de ses origines extra-terrestres.

La transfusion sanguine est tout de même effectuée, et en peu de temps, l'état de santé de Vénusia s'améliore. La jeune fille reprend bientôt conscience. Rigel est reconnaissant envers Actarus. Cet instant de quiétude est interrompu par l'arrivée imminente des Forces de Véga. Le professeur Procyon ordonne à son fils de quitter les lieux. Il s'en échappe juste à temps, Hydargos et ses troupes arrivent déjà au Centre. Le professeur et Alcor sont immédiatement pris en otages. Rigel quant à lui manque de se faire exécuter et ne doit la vie que grâce aux supplications de Procyon. Hydargos ordonne au professeur de lui livrer le prince d'Euphor. Pour tenter de le forcer à révéler sa cachette, Hydargos le torture en le plaçant dans une centrifugeuse qu'il fait tourner de plus en plus vite. Ayant perdu connaissance, le professeur est enfermé avec Alcor dans un local du Centre, sous bonne garde des soldats de Véga. Pendant ce temps, au Camp de la Lune Noire, le Grand Stratéguerre ordonne à Minos de retrouver le prince d'Euphor.

Sur Terre, à l'infirmerie du Centre, le docteur s'interroge sur l'origine du sang d'Actarus. Vénusia quant à elle s'est rétablie. Elle décide de partir à la recherche de ses amis. Elle assomme un soldat de Véga en faction devant une porte, c'est là que le professeur et Alcor sont détenus. Ils lui apprennent qu'ils sont torturés toutes les deux heures, la jeune fille leur répond qu'il faut prévenir le prince d'Euphor. Malgré la réticence de Procyon, celui-ci lui confie un message à remettre à Actarus. Vénusia se rend rapidement compte que sa mission ne sera pas facile, le Centre étant totalement entre les mains des Forces de Véga. Elle réussit tout de même à s'enfuir et retrouve peu après Actarus dans la caverne.

Dans son message, le professeur indique à son fils adoptif avoir besoin de créer une diversion afin de pouvoir lui faire parvenir le compresseur. Vénusia suggère de créer elle même la diversion. Le jeune homme s'y oppose dans un premier temps mais finit par accepter.

Peu après, au Centre, alors que le professeur est de nouveau torturé, un soldat amène Vénusia auprès d'Hydargos, prétendant savoir où se cache le prince d'Euphor. Elle est emmenée dans la capsule du général, suivie de la flotte de Véga. Profitant de leur désertion, Actarus regagne le Centre. A l'intérieur il reste cependant des soldats qu'il met hors d'état de nuire puis libère Alcor et le professeur de leur cellule. Les trois hommes quittent le Centre à bord de la moto d'Actarus avec le nouveau compresseur.

Dans la capsule d'Hydargos, Vénusia demande au général d'atterrir en prétextant ne pas reconnaître les lieux en altitude. Le général s'exécute et pose son appareil, le faisant désormais rouler comme un véhicule terrestre. Pendant ce temps, Actarus débute la réparation de GOLDORAK. Il doit faire vite.

Hydargos et Vénusia se sont arrêtés au bord d'un précipice. Le général s'impatiente. La capsule de Minos apparaît. Hydargos comprend qu'il a été berné par Vénusia et devient furieux. Il précipite la jeune fille dans le vide, elle est récupérée par les mains de GOLDORAK. La lutte contre les Forces de Véga commence immédiatement. Après avoir détruit les navettes, le robot interrompt le combat pour déposer Vénusia à bord de la moto d'Actarus conduite par Alcor.

L'affrontement reprend ensuite de plus belle contre les deux Golgoths. GOLDORAK les attire vers la caverne. A l'intérieur il affonte Golgoth 27 tandis que son congénère se retrouve coincé. Après s'être dégagé, il provoque un éboulement de la caverne afin de tenter d'y ensevelir GOLDORAK. Ce dernier vient tout de même à bout de son adversaire et s'extrait de la caverne. A l'extérieur il retrouve Golgoth 28. La lutte tourne rapidement à l'avantage de GOLDORAK qui le projette vers la Soucoupe Amirale, provoquant la destruction du Golgoth. Suite à ce choc, et au lancement du cornofulgure, un incendie éclate à bord du vaisseau.

Minos s'échappe de la soucoupe avec sa capsule. Il est grièvement brûlé au visage. Hydargos quant à lui décide de rester à bord de son vaisseau, dans l'idée de tenter le tout pour le tout pour détruire GOLDORAK. Le robot utilise simultanément trois armes énergétiques. Alors que GOLDORAK s'approche de la soucoupe en flammes, les deux adversaires se dévisagent. Le robot éperonne le vaisseau, pénètre à l'intérieur et le traverse de part en part, avant d'en ressortir. Une énorme explosion déchire le ciel quelques secondes plus tard. La Soucoupe Amirale et Hydargos ne sont plus.

Particularités

Premier épisode de la deuxième saison, il est également la suite de l'épisode précédent, "les bords de l'abîme".

Il voit disparaître l'un des méchants les plus charismatiques de la série, sinon le plus charismatique, le Général Hydargos.

Quand Actarus sort de la caverne pour aller au Centre, on le voit pour l'unique fois de la série se "métamorphoser à l'envers", c'est à dire reprendre sa tenue civile.

Lors de la réparation de GOLDORAK, il est assis dans le cockpit alors qu'il a sa tenue civile, pour l'unique fois de la série également.

Pour sortir de la caverne dans laquelle Golgoth 28 tentait de le piéger, GOLDORAK utilise l'Exearoc, soit le Pulvonium combiné avec l'Astérohache.

Contre la Soucoupe Amirale, il utilise simultanément trois armes énergétiques : Le Pulvonium, le Mégavolt et le Cornofulgure avant de l'éperonner et de pénétrer à l'intérieur.

L'épisode en chiffres

Au Japon

Date de 1ère diffusion: 04 Avril 1976

Taux d'audience: 21,1%

En France

En Italie

Textes de l'épisode (VF/VO)

Texte 27

Merci à Florence, qui a accompli ce travail et dont l'effort original peut être trouvé ici ; https://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/textes-des-episodes/