Quand les chiens sont lâchés

De Wikirak
Aller à : navigation, rechercher
image de l'écran titre en japonais

VF : Quand les chiens sont lâchés

VO : Nuit festive, Monstronef à l'offensive ! / Matsuri no yoru enban juu ga kuru!

Numéro de l'épisode dans la série : 44

Saison : Saison 2

Numéro de l'épisode dans la saison : 18

Appareil ennemi : Mini-Golgoths « Kamikaméras »

Episode clé : NON

Fiche technique

Scénario : Tatsuo TAMURA

Direction animation : Shingo ARAKI

Direction technique : Hiroshi SHITARA

Direction artistique : Iwamitsu ITÔ

L'épisode

Résumé

Particularités

Le traditionnel golgoth de l'épisode prend ici la forme de trois mini-golgoths d'aspect canin, fonctionnant comme s'il s'agissait d'un seul appareil (Dosu-Dosu). Ils sont contrôlés via un fouet qui fait office de télé-commande et qui, quel que soit apparemment l'utilisateur, relaye les instructions vocales qui leur sont adressées.


L'épisode qui débute par un Matsuri, festival traditionnel. Celui-ci a lieu début août (l'épisode est diffusé le 1er août au Japon) et il semble qu'il évoque la traditionnelle fête des étoiles qui a lieu en été.

Ep44Tanabata.png
Tanabata (七夕), « la septième nuit (du 7ème mois) », est la fête des étoiles provenant des traditions O-Bon et de la fête des étoiles chinoise, Qīxī. La fête a généralement lieu le 7 juillet dans tout le Japon, sauf à Sendai, où elle a lieu le 7 août. Elle célèbre une légende : la rencontre de 2 étoiles, Orihime (Alpha Lyrae/Véga) et Hiko-boshi (Alpha Aquilae/Altaïr). Les japonais y portent généralement le yakuta (kimono léger) et écrivent leurs souhaits sur des tanzakus (cartelettes verticales servant à écrire des poèmes), qu’ils accrochent (ici à des ficelles). La tradition dit qu'Orihime et Hikoboshi feront que les vœux deviendront réalité.


L'épisode comprend une chanson Chīsana ai no uta - (Petite chanson d'Amour) -, chantée par Mitsuko HORIE (scène où Actarus, Vénusia et Mizar raccompagnent à cheval Carina chez elle) :

NB : La version instrumentale peut être également entendue dans les épisodes 47 et 63. Dans l'épisode 74, les paroles sont différentes et chantées par Isao Sasaki (Moeru ai no Hoshi).

L'épisode comporte un clin d'œil par le biais des masques présentés à la fête de début : un masque de Getter Robo (et un de Goldorak) se trouvent parmi les traditionnels.

CaméoEp44.png

L'épisode en chiffres

Au Japon

Date de 1ère diffusion: 01 Août 1976

Taux d'audience: 14%

En France

En Italie

Textes de l'épisode (VF/VO)

Texte 44

Merci à Florence, qui a accompli ce travail et dont l'effort original peut être trouvé ici ; https://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/textes-des-episodes/