Les amoureux d'Euphor

De Wikirak
Aller à : navigation, rechercher
image de l'écran titre en japonais

VF : Les amoureux d'Euphor

VO : La fleur de l'Amour brille dans le ciel / Oozora ni kagayaku ai no hana

Numéro de l'épisode dans la série : 25

Saison : 1

Numéro de l'épisode dans la saison : 25

Appareils ennemis : Golgoth 25 & Adversaire d'Aphélie

Episode clé : OUI

Fiche technique

Scénario : Mitsuru MAJIMA

Direction animation : Shingo ARAKI

Direction technique : Tomoharu KATSUMATA

Direction artistique : Tadanao TSUJI

L'épisode

Résumé

Le Centre détecte un OVNI qui vient s'écraser dans la forêt à proximité du ranch. Alcor s'envole à bord de l'ovt tandis que Actarus enfourche sa moto. Arrivé sur les lieux, Alcor aperçoit un groupe de soldats de Véga poursuivant une femme qui tente de leur échapper. Il prend son fusil et tire sur les soldats. Alors que les soldats survivants sont sur le point de rejoindre l'inconnue, Actarus arrive à son tour et élimine les derniers soldats. Quelques secondes plus tard, la jeune femme qui s'était cachée réapparaît. Actarus l'observe des pieds à la tête et reconnaît Aphélie, originaire de la planète Euphor comme lui. Dès qu'il lui a prouvé en être le prince, les deux jeunes gens tombent dans les bras l'un de l'autre.

Sur le Camp de la Lune Noire, Hydargos est paniqué du fait de l'atterrissage forcé du golgoth et de l'intervention de l'ovt ayant entraîné l'évasion de la princesse Aphélie. Très calme, Minos lui répond que tous ces événements faisaient partie du plan, consistant en ce que la jeune femme, qui a été céphalo-conditionnée, retrouve Actarus.

Le soir, au Centre, Aphélie raconte ce qui s'est passé sur Euphor après son annexion par les forces de Véga, Actarus la rassure. Le professeur et Alcor laissent seuls les deux euphoriens. Le jeune prince lui raconte un souvenir d'enfance. Aphélie lui révèle que son jeune frère Nadir a été assassiné par un traitre originaire de leur planète. Actarus promet de trouver son assassin.

Après s'être couchée, Aphélie pense à Actarus. Elle est interrompue par une douleur intense, puis Véga lui parle alors qu'elle se voit attachée à un siège. Le Grand Stratéguerre lui dit avoir greffé le cerveau de son frère Nadir dans Golgoth 1 (« la soucoupe sauvage ») que Goldorak a détruit, que le prince d'Euphor est un traitre qu'elle doit abattre. La vision prend fin, Aphélie se réveille.

Plus tard, Actarus et Aphélie sont à cheval dans la campagne. Le jeune homme la fait basculer dans l'herbe. Pour la première fois, il semble très heureux. Actarus demande à Aphélie d' aller courir avec lui. Quand elle se lève, elle cache un poignard derrière son dos. Elle regarde le prince sans bouger, il est obligé de l'entraîner pour qu'elle le suive. Il la conduit sur un ponton au bord d'un lac. Il lui montre ce qu'est un écho en lançant des cris et en prononçant le nom de la jeune femme. Il lui demande d'essayer à son tour. Aphélie hésite, puis jette le poignard dans l'eau sans que le prince s'en aperçoive, et à son tour crie le nom d'Actarus prince d'Euphor.

Pendant la nuit, au Centre, un surveillant fait sa ronde. Il inspecte le hangar de GOLDORAK, lorsqu'une ombre imperceptible surgit à toute vitesse, par la porte ouverte. Il s'agit d'Aphélie. Le surveillant quitte les lieux sans avoir rien remarqué. La jeune femme examine la pièce et aperçoit le robot sur sa rampe de lancement. Elle l'a enfin trouvé ! Elle se saisit d'un désintégreur et marche sur la rampe en direction de GOLDORAK. Actarus surgit alors de l'asporat et la pousse à l'extérieur de la rampe. Il lui révèle qu'il est le seul à pouvoir approcher le robot. Il se rend compte que la jeune femme est munie d'un désintégreur qu'il parvient à lui prendre. Il l'interroge sur les raisons qui l'on poussée à agir ainsi. Elle l'accuse d'être un traitre et de s'être enfui à bord de GOLDORAK au lieu de se servir de lui pour défendre leur planète ce que réfute Actarus. Elle lui révèle alors que dans chaque Golgoth envoyé sur la Terre, est greffé un cerveau euphorien, et que dans le premier Golgoth se trouvait greffé le cerveau de son jeune frère Nadir. Le jeune homme est choqué et lâche le désintégreur qui explose. A ce moment Véga par le biais du céphalo-conditionneur incite Aphélie à tuer Actarus. La jeune femme se jette alors sur le prince et le frappe violemment avec une barre de fer. Elle est interrompue par l'arrivée de Procyon intervenu suite à l'explosion, et elle est endormie par un rayon paralysant alors qu'elle se jettait sur eux. Elle est transportée au bloc médical où Alcor découvre qu'elle a un implant dans sa tête. Procyon décide de la faire opérer pour le lui extraire. Peu après, une escadrille de navettes et un Golgoth approchent de la Terre.

Actarus est en proie au délire. Aphélie quant à elle reprend connaissance après avoir été opérée. Elle se rend avec Vénusia à la cellule où a été enfermé Actarus. L'Euphorienne culpabilise et se rend compte des sentiments qu'éprouve Vénusia pour lui. Aphélie lui révèle qu'elle a toujours aimé le prince, avant de quitter les lieux. Pendant ce temps, les navettes attaquent le Centre. Alcor décide de monter à bord de GOLDORAK. Arrivé à proximité du robot, celui ci lui envoie une décharge à laquelle il échappe in extrémis. Vénusia lui apprend que le robot ne reconnaît qu'Actarus. Les deux jeunes gens décident d'aller le chercher mais le jeune prince est toujours prostré. Le professeur Procyon décide de tenter l'ultra-choc pour le faire revenir à la raison. Aphélie quant à elle s'est envolée à bord du « golgoth » par lequel elle était arrivée. Elle arme un des désintégreurs et va à la rencontre de la flotte de Véga.

Après la séance d'ultra-choc, Actarus revient à lui. Malgré la désapprobation du professeur, il décide d'intervenir. A bord de GOLDORAK, arrivé sur les lieux, il demande à l'euphorienne de faire demi-tour, Aphélie se rend alors compte que le prince a retrouvé ses esprits. Malgré les supplications d'Actarus, la jeune femme fonce sur la flotte ennemie et se fait exploser, causant la destruction de toute la flotte de Véga. Le prince assiste impuissant au drame et jure de vaincre le Grand Stratéguerre.

Particularités

Seul épisode sans combat de GOLDORAK. Le combat est intérieur et c'est l'unique épisode aussi où l'on peut observer Actarus vivant un moment de relative légèreté, avec bonheur. Episode centré sur la question du traumatisme et qui introduit une série de retrouvailles/disparitions tragiques de personnages qui ont compté dans la vie du prince d'Euphor.

Devant Aphélie, Actarus prend brièvement son apparence de prince d'Euphor avant de reprendre sa tenue civile afin de prouver son identité à la jeune femme.

La modification faite dans l'épisode précédent sur l'identité originelle du Prince d'Euphor est omise à cette seule occasion et c'est la dernière fois de la série qu'un extraterrestre issu du passé du Prince, Aphélie en l’occurrence, l'appellera "Actarus".

Dans cet épisode et pour tout le reste de la série, "Véga", la planète-mère du Grand Stratéguerre dans la VO, devient "Stykadès" dans la version française.

Si dans la VF, beaucoup plus linéaire, le point des cerveaux des Euphoriens dans les Golgoths réapparaitra dans deux autres épisodes (33 & 70), la VO ne revient pas sur ce fait. Il est donc impossible de définir si c'est un stratagème, un mensonge, du Grand Stratéguerre à Aphélie pour la pousser au crime ou si c'est bien la vérité.

L'épisode en chiffres

Au Japon

Date de 1ère diffusion: 21 Mars 1976

Taux d'audience: 25,9%

En France

En Italie

Textes de l'épisode (VF/VO)

Texte 25

Merci à Florence, qui a accompli ce travail et dont l'effort original peut être trouvé ici ; https://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/textes-des-episodes/