Le jour du soleil levant

De Wikirak
Aller à : navigation, rechercher
image de l'écran titre en japonais

VF : Le jour du Soleil Levant

VO : Boss-Borot débarque ! / Bosu Borotto ga yatteki ta!!

Numéro de l'épisode dans la série : 14

Saison : 1

Numéro de l'épisode dans la saison : 14

Appareil ennemi : Golgoth 14

Episode clé : NON

Fiche technique

Scénario : Keisuke FUJIKAWA

Direction animation : Toshio MORI

Direction technique : Yasuo YAMAYOSHI

Direction artistique : Iwamitsu ITÔ

L'épisode

Résumé

C'est le premier de l'an. Bélier, Cocker et Setter se préparent à rendre visite à leur meilleur ami Alcor, à bord de leur robot Béliorak. Pendant ce temps, les habitants du ranch du bouleau blanc qui se sont tous "déguisés" avec un kimono s'apprêtent à fêter le nouvel an "à la mode japonaise" selon le souhait de Rigel. Ils gravissent une montagne avec des présents pour l'astre solaire et assistent à son lever en formant des prières.

Béliorak quant à lui a pris son départ. Il est aperçu par un soldat de Véga à bord d'une navette qui en réfère immédiatement à Hydargos. Ce dernier ordonne que des espions s'introduisent à l'intérieur du robot pour l'examiner. Les trois pilotes sont étourdis quelques instants par un rayon paralysateur tandis que deux soldats de Véga pénètrent à l'intérieur de Béliorak. Peu après, les trois amis reprennent leurs esprits et poursuivent leur chemin.

Au ranch, la fête continue. Bélier, Cocker et Setter arrivent enfin. Les présentations sont faites avec les habitants du ranch. Pendant ce temps, les deux soldats explorent Béliorak mais ne comprennent rien à son fonctionnement. Hydargos leur ordonne de le détruire. Pour ce faire, les deux soldats placent des mines.

Un peu plus tard, Bélier propose un spectacle avec son robot. Il réalise quelques acrobaties qui font rire toute l'assistance. Dans le même temps, Hydargos lance un nouveau golgoth chargé de récupérer les deux espions toujours enfermés à l'intérieur de Béliorak. Le spectacle est interrompu par l'irruption des deux soldats dans le cockpit du robot. Ils ordonnent à Bélier de les conduire jusqu'à l'endroit où le golgoth s'est posé. Avant de s'extraire de Béliorak, les deux espions informent les trois amis que le robot est piégé et que les mines vont sauter dans deux minutes. Une fois les soldats partis, Bélier, Cocker et Setter retrouvent les mines et les détruisent à l'exception d'une restée dans la pendule qui heureusement fait peu de dégâts.

Au même moment, Alcor tente d'attaquer le golgoth. GOLDORAK décolle peu après. Le golgoth jette l'ovt au sol, son pilote perd connaissance. Béliorak va à son secours et attaque le robot de Véga à sa manière. Alors qu'il finit par être mis en mauvaise posture, GOLDORAK intervient, le golgoth est rapidement détruit. Bélier demande à Alcor qui a repris connaissance, quel est ce "bidule" , en montrant GOLDORAK. Alcor demande à ses amis de n'en parler à personne.

Plus tard, Bélier, Cocker et Setter, à bord de Béliorak, quittent le ranch accompagnés d'Alcor à bord de son ovt. Actarus envie Alcor d'avoir de tels amis. Son père adoptif lui répond en lui disant que les leurs ne sont pas mal non plus.


Particularités

Épisode qui fait le lien, de façon comique, avec Mazinger Z, tout en présentant une partie de la tradition japonaise du Nouvel An.

Bélier, pour beaucoup de spectateurs français, a été vu comme un second Banta dont il partage beaucoup de traits physiques et de caractère (Bélier et ses deux acolytes sont les abrutis de service dans Mazinger Z et sa suite, Great Mazinger).

C'est l'un des rares épisodes de type "fan-service", sans réelle trame, juste réalisé pour donner aux fans japonais l'occasion de revoir des personnages qu'ils apprécient car oui, le robot de Bélier, qui ne se nomme pas encore le Béliorak, est culte au Pays du Soleil Levant.

La version française s'en tire très bien pour présenter ces nouveaux personnages au spectateur qui, à cette époque, ignore tout du passé d'Alcor. Les références à Mazinger Z, Great Mazinger et d'autres personnages de ces séries sont bien évidemment supprimées dans les dialogues de notre adaptation. Le téléspectateur mature trouvera néanmoins cette arrivée étrange, comme s'il manquait une origine à ce robot et ses trois pilotes.

En ce sens, la vision des épisodes 48 et 49 de Mazinger Z est, malgré leur piètre qualité, un véritable bain de jouvence. Elle laisse au spectateur français une impression agréable d'aboutissement, un peu comme s'il avait enfin vu des épisodes perdus de Goldorak.

L'épisode s'achève sans que Bélier ni ses 2 acolytes ne sachent qu'Actarus est le pilote de GOLDORAK.

L'adaptateur ayant voulu au maximum gommer les origines de la série, il est indiqué que les habitants du ranch "se sont déguisés" et qu'ils fêtent le Nouvel an "à la mode japonaise à la demande de Rigel".

Ep14NouvelAn.png
Oshōgatsu (お正月) ou ganjitsu (元日) est le Nouvel An japonais, célébré depuis des siècles avec ses propres coutumes. C'est l'une des fêtes les plus importantes de l'année et qui dure plusieurs jours. Outre les offrandes et la tradition culinaire du kagami-mochi (gâteau de riz gluant), une attention particulière est portée au premier lever de soleil de l'année, le hatsuhinode (初日の出), qui « symbolise toutes les promesses heureuses pour l’année à venir ».

Une autre épisode présente cette tradition sous un angle légèrement différent mais avec des similitudes comme les tenues vestimentaires et le jeu de raquettes : l'épisode 66.

Episode14Jeu.png

Jeu du Hanetsuki : Il se joue avec le Hane (le volant) et des Hagoita (les raquettes rectangulaires). La tradition veut qu'au Nouvel An, à la fin de la partie, le vainqueur fasse un petit dessin à l'encre noire sur le visage de son adversaire.

L'épisode en chiffres

Au Japon

Date de 1ère diffusion: 04 Janvier 1976

Taux d'audience: 21%

En France

En Italie

Textes de l'épisode (VF/VO)

Texte 14

Merci à Florence, qui a accompli ce travail et dont l'effort original peut être trouvé ici ; https://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/textes-des-episodes/