La fiche technique

De Wikirak
Aller à : navigation, rechercher

Version originale

Généralités

Origine : JAPON

Catégorie : Dessin animé de science fiction, genre Mecha (robots géants).

Nom original : UFO ROBO GRENDIZER / UFOロボ グレンダイザー / Yūfō Robo Gurendaizā / Grendizer, le robot OVNI

Année de production : 1975

Première diffusion : du 5 octobre 1975 au 27 février 1977, chaque dimanche avant 20h00 sur Fuji TV, remplaçant Great Mazinger.

Production et réalisation : Toei Animation, Dynamic Planning

Nombre d'épisodes : 74

Nombre de saisons : 3 (3 ans)

Nombre de films : 2, en 1976 (UFO Robot Grendizer Tai Great Mazinger - GOLDORAK contre Great Mazinger - et Grendizer, Great Mazinger, Getter Robot G - Kessen! Daikaiju - Goldorak, Getter Robot G et Great Mazinger contre le dragonosaure) + 1 "pilote" (voir UEDS)

Idée originale : Saakuru Ban(*), Toei Animation pour la série, d'après le film "Uchû Enban Daisensô" (UEDS). Gô Nagai et Ken Ishikawa avec le studio Dynamic Planning, pour les éléments issus de l'univers Mazinger (comme Alcor) et d'autres univers (comme Rigel), pour la machine GOLDORAK (inspirée de créations antérieures) et les mangas parallèles et qui ont suivi.

Réalisation : Tomoharu KATSUMATA

Colorisation : à la main, peinture à l'huile.

Nombre moyen d'images par épisode : 2000 à 3000.

Nombre moyen d'images par seconde : 3 à 6 (contre généralement 24 aux USA).

Autres particularités : le recyclage de personnages et engins issus de séries antérieures (et issus des univers créés par Gô Nagai).


(*) Saakuru ban signifierait "plateau en forme de cercle". Saakuru, le cercle, se dit aussi "En" en Kanji (円). En remplaçant Saakuru par En, on obtient ENBAN (soucoupe). Ce qui laisse penser que le nom inventé par Tôei pour désigner le groupe de personnes (toutes apparemment salariées de Tôei) qui a imaginé UEDS et Grendizer est en réalité un jeu de mots en référence au titre de la première œuvre de référence Uchuu Enban Daisensou (source : Marco Pellitteri, décembre 2017). On peut aussi désigner ce groupe par un "cercle d'artistes" (saakuru peut aussi désigner un club).

Pré-production et production

Chara-Design (charte graphique et psychologique) : Kazuo KOMATSUBARA, Shingo ARAKI (ce dernier crée les personnages de Alizée, Horos et Phénicia, cette dernière inventée par Michi HIMENO qui adapte par ailleurs un personnage de manga existant pour en faire Aphélie).

Scénarii (épisodes) : Shôzô UEHARA (1-2, 4, 7, 10, 12-13, 15, 18, 20, 23, 26-27, 34, 52-53, 56-57, 61, 66-67), Keisuke FUJIKAWA (3, 5-6, 8-9, 11, 14, 17, 31), Toyohiro ANDÔ (16, 21), Tatsuo TAMURA (19, 24, 28, 30, 33, 36, 38, 40-41, 44, 47, 49-50, 58, 60, 65, 68, 71, 73-74), Mitsuru MAJIMA (22, 25, 29, 32, 35, 37, 39, 42-43, 45-46, 48, 51, 54-55, 59, 62-64, 69-70, 72)

Story-boards : Yôichi KOMINATO, Tomoharu KATSUMATA, Noboru ISHIGURO et d'autres.

Planning : Higashi KASUGA, Mineo KACHITA, Kôji BESSHO, Toshio KATSUTA

Direction des décors : Fumihiro UCHIKAWA, Hidenobu HATA, Hideo CHIBA, Isamu TSUCHIDA, Tadami SHIMOKAWA, Iwamitsu ITÔ, Kazuo EBISAWA, Kenji MATSUMOTO, Shigeyoshi ENDÔ, Tadanao TSUJI, Teiichi AKASHI

Direction artistique : Tadanao TSUJI (1, 4, 6, 11, 23, 25, 28), Iwamitsu ITÔ (2, 5, 7, 10, 12, 14, 18, 30, 33, 35, 37, 41, 44, 46, 51, 55, 58, 63, 67, 69), Shigeyoshi ENDÔ (8, 13, 16, 19, 22, 26), Isamu TSUCHIDA (15, 20, 24, 27, 29, 32, 36, 39, 42, 45, 48, 52, 56, 61, 64, 68, 71), Kenji MATSUMOTO (17), Hidenobu SHIN (3, 9, 21, 31, 34, 38, 43, 47, 50, 53, 57), Kazuo EBIZAWA (40), Fumihiro UCHIGAWA (59, 60, 62, 72), Tadanumi SHIMOKAWA (65, 66, 70), Sadakazu AKASHI (73), Hideo CHIBA (74)

Direction technique : Yasuo YAMAYOSHI (3, 10, 14, 27), Hidenori YAMAGUCHI (6, 12, 26), Hiroshi SHITARA (29, 35, 44, 51), Masamune OCHIAI (22, 28), Takenori KAWADA (16, 23, 30, 33, 39, 48, 53, 58, 67, 74), Tokidji KABURAGI (47, 49, 54, 59-60, 62, 65-66), Tomoharu KATSUMATA (1, 5, 11, 18, 25, 63, 72), Tsunekiyo OTANI (4, 9, 17, 24, 32, 41, 50, 61, 69), Yôichi KOMINATO (2, 7, 20, 36, 52, 64, 71), Masayuki AKIHI (56, 70, 73), Kazukiyo SHIGENO (8, 13, 19), Yoshikatsu KASAI (15), Osamu KASAI (40, 45), Jôhey MATSUURA (42, 46), Kôzô MORISHITA (55, 68), Kazumi FUKUSHIMA (57), Takeshi TAMIYA (21).

Direction de l'animation (le directeur de l'animation homogénéise le travail des animateurs, qui ont chacun leur style) :

Directeurs d'Animation intervenus sur la série, leurs épisodes et style d'animation, à partir de l'exemple du visage d'Actarus.
Style Directeur d'Animation Style Directeur d'Animation
Komatsubara.png Kazuo KOMATSUBARA (1, 7, 11, 18, 32, 37) Wakabayashi.png Tetsuhiro WAKABAYASHI (12)
Morishita.png Keisuke MORISHITA (2, 9, 15, 24) Aoachi.png Yoshinobu AOHACHI (16, 22, 28, 41, 46, 52, 57, 71)
Mori.png Toshio MORI (3, 6, 10, 14, 19, 23, 26, 30, 33, 39, 42, 45, 48, 51, 53, 55, 58, 61, 64, 67, 69, 74) Kikuchi.png Jôji KIKUCHI (21, 31, 34, 38, 43, 47, 49, 54, 59-60, 62, 65-66, 70)
Koizumi.png Kenzô KOIZUMI (4, 8, 13) Horikawa.png Tomeko HORIKAWA (27, 36, 49)
Araki.png Shingo ARAKI (5, 17, 20, 25, 29, 35, 40, 44, 50, 56, 63, 68, 72) Shiroto.png Takeshi SHIRATO (73)

REMARQUES :

1) On peut considérer comme des légendes de l'animation japonaise les personnalités que sont Tomoharu KATSUMATA, Kazuo KOMATSUBARA et Shôzô UEHARA, eux aussi méritent un hommage particulier pour leur investissement sur Goldorak.

2) Michi HIMENO est une autre dessinatrice réputée, à l'époque assistante puis associée directe de Shingo ARAKI au sein de leur propre studio ARAKI Productions. Ils travaillent ensemble, notamment sur l'épisode 50, dans lequel les fans peuvent reconnaître la "patte" de Michi Himeno.


Post-production (montage, sons, doublage)

Les doubleurs

Kei TOMIYAMA : Duke Fleed / Daisuke Umon (Actarus)

Hiroya ISHIMARU: Koji Kabuto (Alcor)

Chiyoko KAWASHIMA : Hikaru Makiba (Vénusia)

Rihoko YOSHIDA : Maria Grace Fleed (Phénicia)

Jôji YANAMI : Pr Genzo Umon (Procyon) ; Vega Daio (Véga)

Kôsei TOMITA : Gandal (Minos)

Kenichi OGATA : Blakki (Hydargos) ; Banta Arano (Banta) ; Haruk (Atlas)

Banjô GINGA : Zuril (Horos)

Keiichi NODA : Captain Gorman (Janus)

Hiroko KIKUCHI : Mineo (Eurydie)

Noriko OHARA : Rubina (Végalia)

Kazuko SUGIYAMA : Naida (Aphélie) ; Kirika (Alizée)


Version française

La vente de 52 épisodes est conclue avec Antenne2 à l'été 1977 pour une diffusion sur l'année 1978 entière, jusqu'au 31 décembre, à raison d'1 épisode par semaine pour l'émission "Dorothée et ses amis". Le changement d'organigramme de la chaîne remet cet agenda en question et les 22 épisodes restants seront achetés fin 1978. La licence d'exploitation est détenue, à partir de l'été 1977, par Jacques CANESTRIER, alors dirigeant de Pictural Films, société de distribution. Pour les détails et repères historiques, voir : Histoire de l'arrivée de la série en France.

Nom de l'adaptation: GOLDORAK, le robot de l'espace

Remontage : NON (au contraire d'autres séries comme par ex. Robotech)

Adaptation : voir Les spécificités de la version française

Nombre d'épisodes : 74

Nombre de saisons : 3

Nombre de films : 4 (Goldorak contre Great Mazinger, Goldorak, Getter Robot G et Great Mazinger contre le dragonosaure, Goldorak au Cinéma et Le retour de Goldorak)

Chaîne ayant acheté les droits pour la 1ère diffusion : Antenne 2, sous la présidence de Marcel Julian en 1977 puis sous la présidence de Maurice Ulrich en 1978. Directeur des programmes Jeunesse : Guy Maxence en 1977 puis Jacqueline Joubert en 1978. Responsable du Merchandising à Antenne2 : Yannick Piel.

Match79.jpg

Diffusions en France

- 3 juillet 1978 (Antenne 2 - Récré A2)  
- 6 Janvier 1982 (Ouverture de Récré A2) (Antenne 2 - Récré A2)
- 29 juin 1987 (M6 - Graffi'6)
- 23 septembre 1987 (TF1 - Club Dorothée)
- 20 juin 1988 (TF1 - Club Dorothée Vacances - Diffusion quotidienne)
- été 1989 (TF1 - Club Dorothée)
- 27 décembre 1990 (La Cinq)
- 17 octobre 1993 (TMC)
- 24 septembre 1994 (TF1 - Club Dorothée)
- 1996 (RTL9)
- 1997 (AB Cartoons)
- 5 juin 2013 (Mangas)
- 2014 (Mangas)
- 2015 (Mangas)
- 2016 (Mangas)
- 2017 (Mangas)

(source : Planète-Jeunesse)


Diffusion québécoise : à partir du 9 septembre 1978. Voir la page 30 de Télé-Presse.