Jeux vidéos

De Wikirak
Révision datée du 14 octobre 2019 à 15:34 par Pambou (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Jeuxvideos.jpg


Introduction

Goldorak étant hélas une série mineure au Japon, le robot-titre apparait dans relativement peu de jeux vidéos puisque, forcément, tous les logiciels ludiques mettant en scène des robots géants issus de l'industrie de l'animation sont produits là-bas. Et lorsqu'il apparait, il n'est bien souvent qu'un personnage d'habillage.


GOLDORAK présent uniquement dans la notice

Mazin Saga (Japon)/Mazin Saga : Mutant Fighter (USA)/Mazin Wars (Europe)
Année : 1993
Support : Sega Megadrive
Éditeur : Sega/Vic Tokaï
Type de jeu : Beat them all à scrolling horizontal
Avis :


GOLDORAK présent comme personnage non jouable

Battle Dodgeball - Tokyu Gekitotsu
Année : 1991
Support : Nintendo Super Famicom/Super Nintendo
Éditeur : Banpresto
Type de jeu : Sport (Balle au prisonnier)
Note ; GOLDORAK apparait dans le fond parmi les spectateurs et est également présent sur l'autocollant de la cartouche.
Avis :
Battle Dodgeball II
Année : 1993
Support : Nintendo Super Famicom/Super Nintendo
Éditeur : Banpresto
Type de jeu : Sport (Balle au prisonnier)
Note ; GOLDORAK est présent sur l'écran-titre puis apparait lors de l'attaque spéciale de Mazinger Z. Il arrive en renfort avec son Cornofulgure mais n'est pas jouable directement.
Avis :
CB Chara Wars - Ushiawareta Gag
Année : 1992
Support : Nintendo Super Famicom/super Nintendo
Éditeur : Banpresto
Type de jeu : Plateforme à scrolling horizontal
Notes : GOLDORAK est un boss de fin de niveau. Dans le scénario du jeu, la machine est possédée (au sens démoniaque du terme) et il faut l'affronter et la vaincre pour qu'elle soit exorcisée. Actarus et Phénicia apparaissent aussi lors de vignettes de dialogues.
Avis :

GOLDORAK présent comme personnage jouable

Arcadeborne mazingerZ.png
Mazinger Z
Année : 1994
Support : Arcade
Éditeur ; Banpresto
Type de jeu : Shoot them up à scrolling vertical
Avis : Un STU sans prétention mais bien ficelé et très agréable. Ayant été réalisé pour une borne d'arcade, il se révèle logiquement assez dur sans la magie de l'émulation qui vous procure des vies infinies mais qui réduit alors l’intérêt sur le long terme. Mais enfin piloter GOLDORAK et combattre avec lui assouvit le rêve que nous avons tous fait enfants...


Super Robot Taisen 2: 
Super Robot Taisen 3
Super Robot Taisen EX
Super Robot Taisen 4
Super Robot Taisen 64
Super Robot Taisen A
Super Robot Taisen Compact 2
Super Robot Taisen Impact
Super Robot Taisen MX
Super Robot Taisen A
Super Robot Taisen Portable
Super Robot Taisen Z
Super Robot Taisen X Omega


Merci à notre ami et contributeur LVD pour l’établissement de cette liste et les précisions sur les jeux existant uniquement en langue japonaise.