Généralités sur les lieux

De Wikirak
Aller à : navigation, rechercher

Sur Terre, dans la VF, la localisation de l'intrigue est volontairement rendue imprécise : les aventures de nos héros pourraient se dérouler n'importe où sur Terre. L'appellation "ranch" et les tenues vestimentaires de Rigel, Mizar et Vénusia peuvent faire penser aux USA dont Rigel parle par ailleurs. Les personnages sont globalement occidentalisés (d'abord parce que les japonais aiment cela).

Dans la VO, l'intrigue se déroule explicitement dans un cadre qui rappelle les paysages de la préfecture de Yamanashi (où se situe, dans la série, le ranch du Bouleau Blanc). Les couleurs comme les éléments des paysages sont décrits par divers auteurs comme reproductions fidèles de la réalité. Le ranch est une ferme : Shirakaba Farm, la ferme du Bouleau Blanc.

Les soleils levants et couchants sont régulièrement mis en évidence dans la série, dont les titres japonais mettent parfois l'accent, non sans raison, sur la lumière et le flamboiement.

Paysages.jpg


D'autres paysages que l'on découvre aux sorties des routes de GOLDORAK rappellent d'autres lieux du Japon tous proches.

Le Mont Fuji, la chaîne des Monts Yatsugatake, le fleuve Shinano, la Vallée de l'Enfer ou encore la baie maritime et la Tour de Tôkyô sont aussi parfaitement reconnaissables dans la série et cités comme tels dans la VO.

La maison du Professeur Procyon, que l'on découvre dans l'épisode 9 et que l'on revoit dans d'autres, rappelle bien les bâtisses contemporaines d'architecte que l'on trouve à flanc de montagne comme dans le secteur des monts Yatsugatake.

D'un épisode à l'autre, les graphismes peuvent changer considérablement.

Voir aussi : http://www.goldorakgo.com/forums/viewtopic.php?f=1&t=1848


Dans l'espace, la Lune (sa face cachée) sert de base secrète à l'ennemi. Elle a aussi sa teinte flamboyante, d'un autre ordre que le précédent, puisqu'elle rougit, dans la série, lorsque l'ennemi se prépare à attaquer. Ce lieu et ce qui s'y passe s'inspirent des thèses déjà répandues dans les années 70 concernant une activité extraterrestre à proximité de la Terre comme sur Terre.

La VF seule évoque, en fin de série, le "Cratère de la Tranquillité", inspiré de la réelle Mer de la Tranquillité, sur sa face visible depuis Terre.