Avant-propos sur les films dans leur version originale

De Wikirak
Aller à : navigation, rechercher

Le studio d'animation, la Toei Animation, plusieurs fois par an, organisait au cinéma des sortes de "foires du dessin animé", véritables marathons de plusieurs heures au cours desquelles elle présentait des épisodes inédits de ses personnages les plus populaires.

Les spectateurs étant pour la plupart des fans ne demandant qu'à être divertis par une aventure inédite de leurs personnages préférés, ces petits films abondaient dans le "fan-service", parfois de façon très outrancière.

Dans l'ensemble, le studio n'était pas là pour rentabiliser ces animations mais plutôt pour "récompenser" le fan et donc, le fidéliser. Il y avait bien donc un intérêt financier sur le long terme.

Sans réel souci pour la continuité des histoires dont ils étaient extraits, les héros en questions s’alliaient parfois entre eux pour affronter des ennemis nouveaux ou une coalition de leurs opposants respectifs, faisant fi de tout problème de compatibilité entre les deux univers.

"Mazinger Z contre la tribu des démons" fut l'un des premiers cross-over de l'animation japonaise, jetant ces bases désormais immuables d'un genre qui deviendra rapidement populaire donc... vendeur!

73S.jpg

Ce concept sera repris avec "Great Mazinger et Getter Robot contre le monstre sidéral" où les deux robots s'allient pour repousser un nouvel ennemi de la Terre. Le pinacle de ce genre sera bien évidemment "Goldorak, Getter Robot G et Great Mazinger contre le Dragonosaure" où tous les poncifs du genre seront utilisés.

Dans d'autres cas, une aventure particulièrement marquante d'un héros était remodelée pour l'occasion, avec bien souvent d'immenses libertés par rapport à la version télévisée de la péripétie concernée. Ce fut le cas de "Mazinger Z contre le Général Dark", racontant d'une nouvelle manière les début de Great Mazinger et reprenant la trame principale du 92ème et dernier épisode de Mazinger Z, ou de "Great Mazinger et Getter Robot G - le sacrifice ultime" qui remodèle la mort de Musashi survenant à la télévision dans le dernier épisode de Getter Robot.

TE74.jpg



Comme ce fut le cas pour "La grande bataille des soucoupes volantes", c'était aussi l'occasion de tester un nouveau récit avant de l'adapter en série télévisée, afin de tâter le terrain et de mesurer l'engouement (ou pas !) du futur téléspectateur. La nouveauté passait entre deux films reprenant des personnages immensément populaires, devant des yeux avides et ravis, et le court-métrage avait vraiment sa chance dans de telles conditions.

C'était aussi, enfin, l'occasion de montrer quelque chose de difficile voire impossible à raconter à la télévision, comme "Goldorak contre Great Mazinger", la saveur "alternative" de ces animations permettant bien des transgressions aux dogmes de chaque série.

TP76.jpg

Les films cités sur cette fiche constituent l'ensemble du coffret DVD "Mazinger - Les super-robots de Go Nagai" sorti en France en 2016.

Voici les correspondances de titres :

1973 : Mazinger Z contre la tribu des démons / Mazinger Z Tai Devilman

1974 : Mazinger Z contre le général Dark / Mazinger Z Tai Ankoku Daishogun

1975 : Great Mazinger et Getter Robot contre le monstre sidéral / Great Mazinger Tai Getter Robot

1975 : Great Mazinger et Getter Robot G - l'ultime sacrifice /Great Mazinger Tai Getter Robot G - Kuchu Daigekitotsu

1975 : La grande bataille des soucoupes volantes / Uchuu Enban Dai Sensou

1976 : Goldorak contre Great Mazinger / Ufo Robot Grendizer Tai Great Mazinger

1976 : Goldorak, Getter Robot G et Great Mazinger contre le Dragonosaure / Grendizer, Getter Robot G, Great Mazinger : Kessen Daikaiju

Les deux films de 1976 ont connu un premier doublage pour une diffusion télévisée dans notre pays en 1998.

Il y a également eu, toujours en 1976, un projet avorté pour un troisième film mettant en scène GOLDORAK, "UFO Robot Grendizer VS Kotetsu Jeeg"