Page 2 sur 5

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 20:01 pm
par Monsieur Vilak
C'est beau l'amour...

Image

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 20:08 pm
par Zuril
Monsieur Vilak a écrit :
mer. déc. 04, 2019 20:01 pm
C'est beau l'amour...

Image
ben oui c'est beau :pensif:

What is this thing called love?
This funny thing called love?
Just who can solve its mystery?
Why should it make a fool of me?
I saw you there one wonderful day
You took my heart and threw it away
That's why I ask the Lord in Heaven above
What is this thing called love?

Paroliers/Musique : Cole Porter from "Wake Up and Dream"

Re: Question pour un pro

Posté : mer. déc. 04, 2019 20:26 pm
par Lasernium66
fugazi a écrit :
mer. déc. 04, 2019 18:45 pm
Ça me rappelle les hypothèses tordues de Gerdha (Gerdhiniou pour les intimes).
Mon cher Fugazi, ne serais-tu pas en train de confondre deux personnes ?
Gerdha existe bel et bien, elle n'a rien à voir avec la personne à laquelle tu fais allusion.
C'est quelqu'un d'autre.
C'en est une autre.

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 20:43 pm
par Zuril
Dans cette encyclopédie, il y a une proposition de retrouver une cohérence à l'histoire.

Image

Si ça intéresse, je pourrais essayer de voir de quoi il retourne

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 20:51 pm
par Monsieur Vilak
Ca peut etre chouette en effet.
Merci d'avance.

On peut savoir d'où cette double page provient?

Comme il faut lire de droite à gauche et de haut en bas, c'est à peu près ce que j'ai proposé pour ma fan fiction sauf que moi, me basant sur la VF, j'ai placé la construction de Goldorak avant la guerre et fait de Janus son premier pilote.

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 20:53 pm
par Zuril
Monsieur Vilak a écrit :
mer. déc. 04, 2019 20:51 pm
Ca peut etre chouette en effet.
Merci d'avance.

On peut savoir d'où cette double page provient?

Comme il faut lire de droite à gauche et de haut en bas, c'est à peu près ce que j'ai proposé pour ma fan fiction sauf que moi, me basant sur la VF, j'ai placé la construction de Goldorak avant la guerre et fait de Janus son premier pilote.
toujours pareil, le truc de 87 qui s'appelle ????? je ne sais pas comment, avec Koji et Maz Z en couverture sur fond rougeoyant

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 20:58 pm
par Monsieur Vilak

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 21:01 pm
par Kami-Eric
マジンガーZ大全集 = Mazinger Z Daizenshû.
Image

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 21:22 pm
par Kami-Eric

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 23:21 pm
par Bouleau Blanc
Zuril a écrit :
ven. nov. 29, 2019 20:59 pm
Combien de nuances nous sont servis dans la série pour le début de l'histoire, CAD, d'ou vient Goldorak, comment Actarus se retrouve t-il aux commandes ?

VERSION ORIGINALE

ORIGINE 1 - Goldorak Dieu protecteur d'Euphor

a)Episode 1, Teaser de l'épisode 2 :
"Le grand Stratéguerre ayant besoin de Grendizer pour conquérir l’univers, attaqua la planète Fleed. Mais Duke Fleed réussi à fuir à bord de Grendizer, et atteignit la Terre."

b)Episode 25, échange Actarus/Aphélie :
As-tu oublié que Grendizer élimine quiconque s’approche de lui, à part moi, Nayda ?
Quand les Forces de Vega nous ont attaqués, nous avons tous pris la fuite et cherché de l’aide. Tu t’es emparé de Grendizer, l’unique espoir de Fleed, et tu t’es enfui tout seul !

c)Episode 49, échange grand-père/phénicia :
Grendizer… Le dieu protecteur de la planète Fleed.
Ce n’est pas une simple soucoupe. C’est Grendizer, le robot spatial. Le dieu protecteur de Fleed.
L’homme qui se trouve à bord de Grendizer ne peut être qu’un des sbires de Vega qui a ravagé notre planète. Princesse, vous devez reprendre Grendizer à ces monstres.
Fiez-vous à votre pendentif. Lorsque vous serez à proximité de Grendizer, il se mettra à briller. Vous pouvez le faire. Récupérez Grendizer, notre dieu protecteur !
Je fais le serment de reprendre Grendizer à ces démons.

d)Episode 49, flashback Actarus et Phénicia dans les flammes :
Pardonne-moi, Maria. Grendizer…

ORIGINE 2 - Goldorak construit après la guerre et volé par Actarus

Episode 2, confession à Alcor :
Vega utilisa ensuite la technologie très avancée de Fleed pour faire construire un engin de mort. C’était Grendizer. Il comptait s’en servir pour conquérir l’univers tout entier.
Mais je ne pouvais me résoudre à laisser ce robot entre leurs mains. Après m’être évadé, je m’en suis emparé, et j’ai quitté Fleed à son bord.



:goldo: :goldo: :goldo:



VERSION FRANCAISE

ORIGINE LINEAIRE - Goldorak construit avant la guerre, utilisé contre Euphor et volé par Actarus

a)Episode 2, confession à Alcor :
Le Grand Stratéguerre, qui avait poussé la technologie jusqu’à une perfection diabolique, avait conçu le prototype d’une effroyable machine de guerre. Il l’avait appelé Goldorak. Véga avait projeté d’utiliser Goldorak pour conquérir l’espace.
Je ne pouvais me résoudre à laisser Goldorak entre les mains de ce monstre. Je parvint à m’introduire dans le hangar, et à m’emparer de la machine.

b)Episode 49, échange grand-père/phénicia :
C’est… c’est… Goldorak. C’est lui, c’est lui qui a attaqué Euphor.
Merci beaucoup pour ce résumé clair des différentes versions. J'avais lu pas mal de choses mais sans les dialogues précis, cela restait confus.

C'est vraiment dommage que la VO se contredise à ce point. Dans un cas, l'existence de Grendizer précède l'attaque et même la justifie, dans l'autre, la construction du robot est le résultat de la prise d'Euphor.

Quant à la VF, elle n'explique pas comment Actarus a pu s'emparer d'une arme de Véga d'origine non euphorienne.

L'orgine véghienne m'a toujours semblé absurde dans la mesure où Véga aurait pu faire construire un deuxième modèle... A moins que les infos nécessaires à la construction de Goldorak aient été détruites. Mais cette perte d'information est plus envisageable si le robot est d'origine euphorienne.

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 23:52 pm
par Kami-Eric
Je vois bien les scientifiques de Véga aidant les scientifiques de Fried pour mettre l'esprit du dieu (magique/maléfique) protecteur de la planète Fried dans un robot.
Les scientifiques de la planète Fried pensant que ce robot serait une arme de dissuasion empêchant les conflits militaires (comme la bombe nucléaire) pendant que Véga daiô et son armée attendent la fin de la construction pour après s'en emparer.

Je répète qu'il faut voir la trilogie cinématographique "Daimajin".

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : mer. déc. 04, 2019 23:56 pm
par Lasernium66
Bouleau Blanc a écrit :
mer. déc. 04, 2019 23:21 pm
L'orgine véghienne m'a toujours semblé absurde dans la mesure où Véga aurait pu faire construire un deuxième modèle... A moins que les infos nécessaires à la construction de Goldorak aient été détruites. Mais cette perte d'information est plus envisageable si le robot est d'origine euphorienne.
C'est aussi mon avis.

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : jeu. déc. 05, 2019 15:00 pm
par Zuril
Pourtant, bis repetita
Image
J'obtiens ça:
Véga, le chef des forces alliées de Vega Star, fabriquait des robots pour conquérir l'espace. Quand Duke a vu ça, il a utilisé le robot pour essayer de s'échapper d'Euphor.
Mais le seul scénario plausible, et sympa, c’est que Vega, met la main sur ce robot qu’il convoitait et que éventuellement, ses savants et ceux d’Euphor y collaborent et avec, pourquoi pas Actarus. Puis Actarus s’en empare et se casse.

Dans le premier et deuxième épisode, en VO, Hydargos et Minos savent très bien qui est Actarus et Goldorak. Ils ont un mépris pour Actarus qui indiquent qu’ils ont eu affaire a lui.

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : jeu. déc. 05, 2019 15:55 pm
par Monsieur Vilak
Ok donc pour toi ca donnerait :

-Vega fabrique des robots.
-Parmis ceux ci, un de particulièrement puissant et possible collaboration Vega/euphor, qui est Goldorak.
-Actarus le vole et se barre.
-Vega attaque Euphor pour, entre autre, récupérer Goldorak.

?

Le problème de ces bouquins, c'est qu'ils piochent un peu partout et n'hésitent pas à broder...

Re: Les différentes versions de la construction de Goldorak dans la série

Posté : jeu. déc. 05, 2019 16:02 pm
par Zuril
Monsieur Vilak a écrit :
jeu. déc. 05, 2019 15:55 pm
Ok donc pour toi ca donnerait :

-Vega fabrique des robots.
-Parmis ceux ci, un de particulièrement puissant et possible collaboration Vega/euphor, qui est Goldorak.
-Actarus le vole et se barre.
-Vega attaque Euphor pour, entre autre, récupérer Goldorak.

?
Tout ce passe sur Euphor. Ce qui serait ok c’est : Soit une attaque massive et surprise sur Euphor pour s’emparer de Goldorak. Ce qui colle le mieux avec un timing précipité par une attaque. Un peu comme la fin de Troie, qu’à d Enée se barre par un passage dérobé.

Soit une attaque et une collaboration forcée, suivie du vol et de la fuite. Ça expliquerait que Actarus connaisse Goldorak et Vega aussi. Actarus aurait pu saboter le robot pour qu’il n’obéisse qu’à lui.
Ça expliquerait que Vega ne puisse pas le refaire sans Actarus, etc

Mais ce n’est pas ce qui est dit.

J’ai toujours interprété l’image de Vega devant Goldorak comme si il venait voir une prise de guerre.
Goldorak est un robot très puissant, une fierté, un rempart pour Euphor, donc on peut accepter l’idée du Dieu d’Euphor. Mais ce n’est pas un robot invincible et des l’épisode 2, ça chauffe.
Actarus travaille à le perfectionner.
Donc, avec une attaque bien orchestrée, Vega avait toutes ses chances sans qu’il y ait d’impossibilités scenaristiques.

Bref, comme les Japonais le reconnaissent, c’est fluctuant et donc on peut s’amuser.