Venusia dans le monde du prince d'euphor

Sujets concernant la serie
Avatar du membre
Zuril
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3079
Enregistré le : mer. mars 12, 2014 12:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Zuril » dim. nov. 17, 2019 20:26 pm

Nos amies font un autre contresens en s'en prenant à la VF qu'elles accusent de misogynie. C'est à elles d'en juger, mais, elles oublient que pour un japonais des années 70, ce qu'elles appellent "misogynie de Actarus en VF" allait tellement de soi que ce n'était pas un sujet. C'est inclus dans le package

Avatar du membre
Zuril
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3079
Enregistré le : mer. mars 12, 2014 12:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Zuril » dim. nov. 17, 2019 21:07 pm

Lasernium66 a écrit :
dim. juil. 30, 2017 20:37 pm
La nostalgie peut aussi être agréable («une douce nostalgie»). Personnellement, je ne vois aucune connotation péjorative ou négative à ce mot, si on considère que se souvenir avec plaisir du passé ne veut pas nécessairement dire fuir le présent (ça, ce serait plutôt le passéisme), mais simplement aller y rechercher des choses agréables qui enrichissent le présent.
La mélancolie (qui étymologiquement signifie «humeur noire», «humeur» dans le sens ancien du terme : sécrétion corporelle) est beaucoup plus liée à l'idée de tristesse, cafard, déprime, etc.
Et même si l'expression «douce mélancolie» existe aussi, elle désigne plutôt une forme de tristesse dans laquelle on aurait tendance à se complaire.
On est parfois en manque de mots. Chez certains, nostalgie a une connotation systématiquement négative.
Parfois je me demande comment on peut ne pas être nostalgique quand on voit sous nous yeux que toute la beauté du monde va disparaitre, sous l'asphalte, l'agriculture intensive... En même pas un siècle, on va avoir perdu les espèces animales les plus emblématiques, c'est même à se demander si on trouvera que ça vaut la peine de les préserver. Et le pourra t-on :cry:

Dieux merci pour eux, ceux qui naissent maintenant ne le sauront pas.

Donc pour ne pas être nostalgique, il faut être inconscient, inculte ou cynique.

Mais comme on dit, "il faut bien s'adapter au monde tel qu'il est parce que lui ne s'adaptera pas à vous".

La mélancolie, c'est autre chose, plus profond. Je suis assez comme ça, ce qui conduit à être un peu insensible ou rude bizarrement.
Modifié en dernier par Zuril le dim. nov. 17, 2019 22:07 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Kami-Eric
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 551
Enregistré le : mar. janv. 29, 2019 22:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Kami-Eric » dim. nov. 17, 2019 21:37 pm

Je ne suis pas du tout nostalgique, mais me vois comme un conservateur.

Avatar du membre
Bouleau Blanc
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 250
Enregistré le : dim. déc. 27, 2015 17:50 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Bouleau Blanc » dim. nov. 17, 2019 21:44 pm

La nostalgie est un réflexe sain quand la situation dégénère car elle ramène à vouloir aller en arrière ce qui, dans certains cas, est utile ; ce ne doit pas être systématique mais peut être opportun de considérer le passé pour en tirer des leçons positives, des techniques et des recettes utiles pour le présent et le futur. Le tout est de ne pas avoir la nostalgie trop tardive car quand on tombe dans un ravin, c'est trop tard, il fallait rétrograder et reculer au bon moment.

En outre, il peut être agréable de penser au passé quand les souvenirs sont agréables. Se souvenir est la preuve qu'on est vivant. Oublier ses souvenirs, c'est donner du terrain à la mort car personne d'autre que soi ne se souviendra de la vie qu'on eu. Il y a dans le passé comme dans le futur du positif et du négatif, le tout est de faire preuve de discernement.

Mais ceux qui critiquent la nostalgie ont tort de le faire. Ils seront nostalgiques tôt ou tard, quoi qu'ils prétendent !

Et puis ce n'est pas vrai qu'il faut toujours s'adapter au monde et non l'inverse, il y a beaucoup de gens qui individuellement ou en groupe arrivent à changer le monde, que cela soit en bien ou pas.

Avatar du membre
Kami-Eric
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 551
Enregistré le : mar. janv. 29, 2019 22:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Kami-Eric » dim. nov. 17, 2019 22:17 pm

Bouleau Blanc a écrit :
dim. nov. 17, 2019 21:44 pm
Mais ceux qui critiquent la nostalgie ont tort de le faire. Ils seront nostalgiques tôt ou tard, quoi qu'ils prétendent !
Je ne suis pas d'accord.

Avatar du membre
Zuril
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3079
Enregistré le : mer. mars 12, 2014 12:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Zuril » dim. nov. 17, 2019 22:22 pm

Bouleau Blanc a écrit :
dim. nov. 17, 2019 21:44 pm
La nostalgie est un réflexe sain quand la situation dégénère car elle ramène à vouloir aller en arrière ce qui, dans certains cas, est utile ; ce ne doit pas être systématique mais peut être opportun de considérer le passé pour en tirer des leçons positives, des techniques et des recettes utiles pour le présent et le futur. Le tout est de ne pas avoir la nostalgie trop tardive car quand on tombe dans un ravin, c'est trop tard, il fallait rétrograder et reculer au bon moment.

En outre, il peut être agréable de penser au passé quand les souvenirs sont agréables. Se souvenir est la preuve qu'on est vivant. Oublier ses souvenirs, c'est donner du terrain à la mort car personne d'autre que soi ne se souviendra de la vie qu'on eu. Il y a dans le passé comme dans le futur du positif et du négatif, le tout est de faire preuve de discernement.

Mais ceux qui critiquent la nostalgie ont tort de le faire. Ils seront nostalgiques tôt ou tard, quoi qu'ils prétendent !

Et puis ce n'est pas vrai qu'il faut toujours s'adapter au monde et non l'inverse, il y a beaucoup de gens qui individuellement ou en groupe arrivent à changer le monde, que cela soit en bien ou pas.
Des exemples? Les amish ou les salafistes en rêvent, mais c'est pas gagné.

Stéphane Dumas
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 699
Enregistré le : sam. mai 27, 2017 19:09 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Stéphane Dumas » dim. nov. 17, 2019 23:45 pm

Monsieur Vilak a écrit :
dim. nov. 17, 2019 19:27 pm
Image
Je n'ose pas imaginer le tollé que ça aurait fait au Québec, même le défunt magazine humoristique "Croc" n'est pas allé si fort.

Edit: Rectification, le magazine Croc en ont fait un spécial sur le sujet mais d'un autre style, à la page 25 du numéro de septembre 1985. http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/ ... 27/2164960

Pour en revenir à Vénusia, entre la tenue futuriste et une paire de lunettes qu'elle porte dans Mazinger Angels. Je penche pour la paire de lunettes. (photos trouvé au forum Invincible. http://invincible-goldorak.forumactif.o ... ba-forever )

Image

Avatar du membre
LVD
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 1240
Enregistré le : mer. oct. 04, 2006 10:51 am

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par LVD » lun. nov. 18, 2019 01:27 am

Je crois que c'est Victor Hugo qui disait "la nostalgie, c'est le bonheur d'etre triste"

Avatar du membre
Zuril
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3079
Enregistré le : mer. mars 12, 2014 12:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Zuril » lun. nov. 18, 2019 09:06 am

LVD a écrit :
lun. nov. 18, 2019 01:27 am
Je crois que c'est Victor Hugo qui disait "la nostalgie, c'est le bonheur d'etre triste"
Le sens du mot ne cesse d’évoluer. Ce qui est assuré, c’est que ce n’est pas un synonyme de tristesse ou de dépression. Il y a une idée de bien être ou de sourire intérieur. Il y a aussi la conscience que ce qui est passé ne peut plus revenir. c’est aussi la réminiscence de ce qui est mort a travers des impressions et sentiments.

Ça peut être créatif, comme le dernier film de Tarentino, où il recréé le Hollywood de 1969.

Avatar du membre
Bouleau Blanc
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 250
Enregistré le : dim. déc. 27, 2015 17:50 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Bouleau Blanc » mer. nov. 20, 2019 22:12 pm

Zuril a écrit :
dim. nov. 17, 2019 22:22 pm
Bouleau Blanc a écrit :
dim. nov. 17, 2019 21:44 pm
La nostalgie est un réflexe sain quand la situation dégénère car elle ramène à vouloir aller en arrière ce qui, dans certains cas, est utile ; ce ne doit pas être systématique mais peut être opportun de considérer le passé pour en tirer des leçons positives, des techniques et des recettes utiles pour le présent et le futur. Le tout est de ne pas avoir la nostalgie trop tardive car quand on tombe dans un ravin, c'est trop tard, il fallait rétrograder et reculer au bon moment.

En outre, il peut être agréable de penser au passé quand les souvenirs sont agréables. Se souvenir est la preuve qu'on est vivant. Oublier ses souvenirs, c'est donner du terrain à la mort car personne d'autre que soi ne se souviendra de la vie qu'on eu. Il y a dans le passé comme dans le futur du positif et du négatif, le tout est de faire preuve de discernement.

Mais ceux qui critiquent la nostalgie ont tort de le faire. Ils seront nostalgiques tôt ou tard, quoi qu'ils prétendent !

Et puis ce n'est pas vrai qu'il faut toujours s'adapter au monde et non l'inverse, il y a beaucoup de gens qui individuellement ou en groupe arrivent à changer le monde, que cela soit en bien ou pas.
Des exemples? Les amish ou les salafistes en rêvent, mais c'est pas gagné.
En effet, les fondateurs de mouvements politiques et religieux ont changé le monde. Dans des genres très différents et sans les assimiler, les premiers musulmans ou les bolcheviques étaient au départ très minoritaire mais ils ont changé concrètement la vie de centaines de millions de personnes. Et sans ces petits groupes très motivés bien qu'ultra minoritaires, le monde ne serait pas ce qu'il est, sans porter de jugement sur le fait de savoir si le monde a changé en bien ou mal à cause de leur action. Ce n'était pas gagné au départ mais ils ne se sont pas démotivés. Le monde serait totalement différent sans Lénine et Mahomet.
Modifié en dernier par Bouleau Blanc le mer. nov. 20, 2019 22:28 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bouleau Blanc
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 250
Enregistré le : dim. déc. 27, 2015 17:50 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Bouleau Blanc » mer. nov. 20, 2019 22:27 pm

Kami-Eric a écrit :
dim. nov. 17, 2019 22:17 pm
Bouleau Blanc a écrit :
dim. nov. 17, 2019 21:44 pm
Mais ceux qui critiquent la nostalgie ont tort de le faire. Ils seront nostalgiques tôt ou tard, quoi qu'ils prétendent !
Je ne suis pas d'accord.
Il y a peut-être des exceptions. Mais y a-t-il vraiment des gens qui peuvent se dire à la fin de leur vie (longue), je n'ai jamais commis d'erreur ou je ne serais jamais intervenu pour que tel autre ne commette pas d'erreur ? Certes, il peut y en avoir mais je me demande s'ils le disent parce que c'est vrai ou parce qu'ils veulent se convaincre que çà l'est. Il y a des gens qui n'admettent pas avoir commis des erreurs. Or, si on leur disait, tu vas revivre ta vie en connaissant la suite ou certains éléments de la suite ou avec tout simplement plus de recul qu'aujourd'hui (sans connaître la suite), il est peu probable qu'ils refuseraient ou referaient tout pareil. Et dès lors qu'on a pris conscience d'erreurs possibles chez soi ou chez les autres, on se dit je retournerai bien à cette époque bénie pour intervenir.

A défaut d'aller aussi loin, on se dit au moins à cette époque, un tel n'avait pas eu un accident de la route, il était avec nous, c'était bien (je dis cela pour ceux qui ont eu le malheur de perdre un proche dans ce type de condition). On s'éloigne du sujet cependant pour, mon intérêt pour Goldorak n'a rien à voir avec une nostalgie, pour moi la série est toujours vivante.

Ce qui peut rendre nostalgique par contre, c'est entendre des musiques qui font penser à des moments qu'on aimerait bien revivre.

Si on me disait, demain matin, tu te lèves pour passer une journée en 1985 (et le soir tu reviens en 2019), je dirai oui tout de suite.

Je pense que ce serait une majorité de personnes qui dirait oui. Dîtes à un homme de 80 ans, on te propose de revivre les moments que tu souhaites à l'identique ou en pouvant changer le cours de l'histoire, y en aurait-il beaucoup qui dirait non, cela ne m'intéresse pas, le passé c'est le passé... C'est très théorique mais ce genre de questions permet d'approfondir la réflexion...

Avatar du membre
Kami-Eric
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 551
Enregistré le : mar. janv. 29, 2019 22:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Kami-Eric » mer. nov. 20, 2019 22:30 pm

Je fais partie des exceptions, mais je le savais déjà.

Avatar du membre
Zuril
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3079
Enregistré le : mer. mars 12, 2014 12:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Zuril » mer. nov. 20, 2019 22:38 pm

Bouleau Blanc a écrit :
mer. nov. 20, 2019 22:12 pm
En effet, les fondateurs de mouvements politiques et religieux ont changé le monde. Dans des genres très différents et sans les assimiler, les premiers musulmans ou les bolcheviques étaient au départ très minoritaire mais ils ont changé concrètement la vie de centaines de millions de personnes. Et sans ces petits groupes très motivés bien qu'ultra minoritaires, le monde ne serait pas ce qu'il est, sans porter de jugement sur le fait de savoir si le monde a changé en bien ou mal à cause de leur action. Ce n'était pas gagné au départ mais ils ne se sont pas démotivés. Le monde serait totalement différent sans Lénine et Mahomet.
Tu te rends bien compte, qu'on ne parle pas de la même chose, mais pourquoi pas. Dans le cas précis de ces deux que tu cites, ils n'ont changé l'époque que parce qu'ils ont saisi le monde tel qu'il s'offrait à eux dans un total opportunisme. Ils se sont adaptés à leur époque, 1000 fois plus que les autres. A la limite Boudha et Jésus ont été plus à contre temps, et il a fallu plusieurs siècles pour que leurs idées s'imposent. Et encore! ce qu'on a dit de leurs idées.

Avatar du membre
Zuril
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3079
Enregistré le : mer. mars 12, 2014 12:36 pm

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par Zuril » mer. nov. 20, 2019 22:44 pm

Bouleau Blanc a écrit :
mer. nov. 20, 2019 22:27 pm
Kami-Eric a écrit :
dim. nov. 17, 2019 22:17 pm
Bouleau Blanc a écrit :
dim. nov. 17, 2019 21:44 pm
Mais ceux qui critiquent la nostalgie ont tort de le faire. Ils seront nostalgiques tôt ou tard, quoi qu'ils prétendent !
Je ne suis pas d'accord.
Il y a peut-être des exceptions. Mais y a-t-il vraiment des gens qui peuvent se dire à la fin de leur vie (longue), je n'ai jamais commis d'erreur ou je ne serais jamais intervenu pour que tel autre ne commette pas d'erreur ? Certes, il peut y en avoir mais je me demande s'ils le disent parce que c'est vrai ou parce qu'ils veulent se convaincre que çà l'est. Il y a des gens qui n'admettent pas avoir commis des erreurs. Or, si on leur disait, tu vas revivre ta vie en connaissant la suite ou certains éléments de la suite ou avec tout simplement plus de recul qu'aujourd'hui (sans connaître la suite), il est peu probable qu'ils refuseraient ou referaient tout pareil. Et dès lors qu'on a pris conscience d'erreurs possibles chez soi ou chez les autres, on se dit je retournerai bien à cette époque bénie pour intervenir.

A défaut d'aller aussi loin, on se dit au moins à cette époque, un tel n'avait pas eu un accident de la route, il était avec nous, c'était bien (je dis cela pour ceux qui ont eu le malheur de perdre un proche dans ce type de condition). On s'éloigne du sujet cependant pour, mon intérêt pour Goldorak n'a rien à voir avec une nostalgie, pour moi la série est toujours vivante.

Ce qui peut rendre nostalgique par contre, c'est entendre des musiques qui font penser à des moments qu'on aimerait bien revivre.

Si on me disait, demain matin, tu te lèves pour passer une journée en 1985 (et le soir tu reviens en 2019), je dirai oui tout de suite.

Je pense que ce serait une majorité de personnes qui dirait oui. Dîtes à un homme de 80 ans, on te propose de revivre les moments que tu souhaites à l'identique ou en pouvant changer le cours de l'histoire, y en aurait-il beaucoup qui dirait non, cela ne m'intéresse pas, le passé c'est le passé... C'est très théorique mais ce genre de questions permet d'approfondir la réflexion...
tu appelles ça de la nostalgie? Quand Victor Hugo faisait appel aux médium pour retrouver sa fille, on ne parle pas de nostalgie.

Avoir envie de retrouver une mère décédée, ne serait ce qu'une heure, ce n'est pas de la nostalgie, c'est de l'amour et ce n'est pas du même ordre

Avatar du membre
LVD
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 1240
Enregistré le : mer. oct. 04, 2006 10:51 am

Re: Venusia dans le monde du prince d'euphor

Message par LVD » jeu. nov. 21, 2019 01:05 am

Je plussoie, ca n'est pas vraiment de la nostalgie. Vouloir reparer ses erreurs passees non plus, c'est un autre probleme.

Répondre